Partagez cet article avec vos amis :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Maman est ce que vous prenez soin de vous ?

S’occuper d’un bébé c’est un travail à temps plein.

Changer la couche, donner la tétée, bercer, jouer, faire le rot, baigner, masser …

Et pourtant quelle mère n’a pas eu l’impression de ne rien avoir fait de sa journée ?

Peut être même vous inquiétez vous de ne pas consacrer assez d’attention aux autres membres de la famille ?

D’ailleurs sans doute avez vous l’impression de ne plus avoir de vie du tout.

Ne vous inquiétez pas vous n’êtes pas seule, toutes les mamans se posent ces questions.

N’en faites pas trop :

Bien sur que vous faites de votre mieux, c’est évident ! Mais êtes vous sûre de ne pas en faire un peu trop ?

Tenter d’être une super maman, une super épouse, une super maitresse de maison, disons tout en super pour faire simple c’est inutile !

Faites au mieux et surtout reposez vous chaque fois que c’est possible, de jour comme de nuit.

Pas forcément en dormant (c’est difficile de dormir sur commande !), mais s’allonger, écouter de la musique relaxante, fermer les yeux. Respirer lentement, profondément et se relaxer. On peut très bien faire cela aussi durant les tétées.

Prenez du temps pour vous chaque fois que bébé dort.

Lire un bon livre, regarder un film, jouer, s’allonger au soleil, peu importe sauf…rattraper le ménage en retard !

Etre maman c’est un travail à temps plein :

Un vrai travail, et lorsque l’on travaille il faut faire des pauses, c’est inscrit dans le droit du travail ! Prenez vos pauses pour durer dans le temps et profiter de ces moments si particuliers que l’on ne vit qu’avec un nouveau né qui grandit d’ailleurs si vite !

Organisez votre temps de sommeil :

Pensez à vous coucher avec bébé, souvent les bébés ont une période de nuit où ils dorment plus.

Ne restez pas éveillée durant ce temps, c’est le temps de repos dont vous devez profiter. Rappelez vous un bébé qui dort bien est un bébé qui dort 5 heures d’affilée. Dormez pendant ce temps, c’est important.

Apprenez à gérer votre stress et vos émotions :

Si vous sentez un coup de stress arriver, ralentissez, coupez la télé, diminuez l’environnement sonore.

Dans ces moments là c’est bien de s’arrêter un instant et de vous poser la question : qu’est ce que vous ressentez et pourquoi. Quelle est l’émotion que vous ressentez et quel est le message qu’elle vous apporte.

Si vous avez la chance de pouvoir apprendre la cohérence cardiaque (technique de gestion des émotions et du stress) ou l’EFT ( technique de libération émotionnelle) pendant votre grossesse, faites le. Ces outils simples à la portée de tous vous seront d’un grand secours. ça peut aussi être le yoga ou tout autre technique qui vous convient bien entendu.

apprenez à gérer vos émotions et à vous faire plaisir.

Faites des choses que vous aimez :

Une fois les premiers jours passés, lorsque l’allaitement commence à bien se mettre en route, reprenez une activité que vous aimez. Une activité courte, disons quelque chose que vous adorez faire mais qui peut être tronçonné en petites demi heures.

C’est important de se faire des petits plaisirs (hors chocolat ;). Parce que le chocolat s’installe rapidement sur les hanches.

Si vous n’avez gout à rien si ça vous semble trop compliqué cherchez de l’aide. En parler avec quelqu’un qui ne vous juge pas et qui peut vous prêter une oreille attentive est déjà un premier pas. Vous ne nagez pas dans le bonheur, vous avez du mal à assumer votre quotidien ? Parlez en, il y a toujours une solution et vous n’êtes pas seule à ressentir cela.

Prenez soin de vous :

De votre alimentation et de votre santé en général. C’est un leurre de penser pouvoir s’occuper des autres lorsque l’on ne sais pas prendre soin de soi.

Vous ne pouvez donner que ce que vous avez, alors assurez vous de vous mettre en premier sur la liste.

Comme les consignes données dans les avions : en cas de dépressurisation de la cabine mettez votre masque à oxygène avant d’aider les personnes autour de vous. Et bien c’est pareil lorsque l’on est mère de famille. Si vous ne prenez pas soin de vous vous ne pourrez pas prendre soin de vos enfants et de votre famille.

Bien manger c’est important. On dit que le lait maternel est toujours parfait même si la maman mange mal, ce n’est pas tout à fait vrai, mais surtout vous avez besoin de nutriments de qualité pour vous.

Vos yeux, votre peau, vos cheveux, vos dents, vos os….même votre humeur peut être modifiée par votre alimentation.

Prenez soin de vous, on ne peut pas donner ce que l’on a pas.

Bien manger :

Manger des protéines (viande, poissons, oeufs, légumineuses, noix), des légumes (même surgelés) aux repas de midi et du soir.

Manger des fruits, c’est facile de manger quelques amandes ou noix et un fruit, même d’une seule main, même pendant la tétée.

Buvez de l’eau, les sodas et jus n’ont pas d’intérêts sauf à augmenter votre consommation de sucre. Ce qui vous rendra fatiguée et sensible aux infections et virus.

Bien manger c’est important pour la maman qui allaite.

Faire de l’exercice :

Faites un peu d’exercice chaque jour, il y a toujours moyen de bouger un peu même avec un bébé, tapez faire du sport avec un bébé sur internet, il y a par exemple une maman qui a mis en place une plateforme kangatraining pour les futures mamans, les jeunes mamans en poussette, en porte bébé, avec le papa…

Renseignez vous et mettez du fun dans tout ce que vous faites, c’est important.
C’est peut être l’occasion de rencontrer d’autres parents, d’autres mamans….

Affirmez vous :

Apprenez à dire « non ». C’est plus difficile que de dire oui, mais c’est plus productif. Faites respecter vos besoins. Commencez tout de suite, plus vous attendez et plus ce sera difficile. En prenant soin de vous vous apprenez à vos enfants à prendre soin d’eux, c’est essentiel pour vous et pour eux.

Partagez les taches ménagères :

Avec votre conjoint par exemple. Que chacun fasse ce qu’il sait le mieux faire, mais dans un esprit d’équité.

Faites ensemble ce qui peut être fait ensemble. On peut prendre du plaisir à jardiner ou cuisiner ensemble.

Si vous êtes une maman célibataire, demandez de l’aide autour de vous. Il y a sans doute quelques amis ou famille qui peuvent vous consacrer un peu de temps pour gérer l’intendance le temps que bébé grandisse un peu.

Gardez le contact avec vos amis :

Ce n’est pas toujours facile surtout si vous êtes la première du clan à avoir un bébé.

Vos préoccupations changent, mais peu importe !

Bientôt ce sera le tour de vos amis aussi. Ils seront sans doute très contents de pouvoir vous aider. Organisez des repas plus simples (barbecue, fondues, plat unique mijoté, buffet de tartes salées et sucrées…), des sorties faisables avec un bébé.

La vie doit continuer, les bébés adorent la plupart du temps d’être en mouvement. Si vous êtes détendue et heureuse votre bébé le sera aussi.

Gardez le contact avec vos amis.

Pour conclure :

Allaiter bébé c’est simplement choisir un certain style de maternage, il doit pouvoir s’intégrer dans votre vie. Si c’est compliqué, difficile, chronophage, c’est qu’il y a quelque chose à revoir. Allaiter bébé ce n’est pas se sacrifier, souffrir, bien au contraire !

Si vous n’aimez pas vous compliquer la vie, allaitez bébé ! Mais pas n’importe comment, donnez vous les moyens d’un allaitement agréable et zen.


Partagez cet article avec vos amis :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.