Partagez cet article avec vos amis :
  • 28
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vous êtes jeune papa et vous avez du mal à trouver votre place dans votre couple et dans l’allaitement de bébé. Cet article est spécialement rédigé pour le papa qui a du mal à trouver sa place dans l’allaitement.

Quand vous avez bébé dans les bras et qu’il se mets à pleurer, vous n’avez d’autre solution que de le ramenez très rapidement dans les bras de sa mère. La nuit vous avez presque l’impression d’être un étranger dans le lit, il vous arrive d’aller dormir dans le salon ou la chambre d’ami car la seule chose qui compte c’est maman, bébé et l’allaitement. Quoi que vous fassiez vous vous sentez inutile.

Vous rencontrez aussi certains problèmes : Vous êtes fatigué, parfois en manque de patience, vous sentez que votre compagne est fatiguée et a les mêmes questions que vous,

  • pourquoi bébé pleure ?
  • comment savoir s’il a faim ?
  • doit on le prendre dans les bras lorsqu’il le demande ?
  • est ce que c’est normal que bébé accapare sa maman autant ?
  • Va t elle tenir dans le temps et combien de temps cela va durer ?

Vous vous inquiétez pour votre couple, car la communication n’est pas très facile. La maman semble vraiment centrée sur des considérations nouvelles, imprévues et dont vous n’aviez même pas envisagé l’importance durant la grossesse.

Vous savez que l’allaitement a été un choix de couple durant la grossesse mais vous ne vous attendiez pas du tout à cela et même, vous avez l’impression que votre compagne est également dépassée.

Ne vous en faites pas, c’est normal, encore hier j’ai rencontré un papa qui m’a parlé de tous ces problèmes là. Vous n’êtes pas un cas isolé, être le père d’un bébé allaité c’est difficile. Peu d’information pratique circule pour le moment encore et c’est pourquoi j’ai décidé de vous aider dans cet article.

Parce qu’il y a des solutions qui existent mais qui sont réellement méconnues des pères. je vais vous expliquer avant tout ça pourquoi vous rencontrez tous ces problèmes.

En fait l’allaitement c’est très technique. La maman est tout à son instinct et tout à son bébé. Elle a compris que pour produire du lait bébé a besoin de téter et qu’il faut qu’elle soit à 100% dédiée au bébé.

Problème du père durant l'allaitement

Les jeunes papa rencontrent des difficultés pendant l’allaitement. Mais les solutions existent

Pourquoi les jeunes papas ont du mal à trouver leur place dans l’allaitement ?

Dans ces tous débuts, il faut que vous compreniez que la priorité c’est vraiment de bien démarrer l’allaitement, ce qui va ensuite rendre la vie plus facile à la maison et donc la relation avec votre compagne.

Le temps qu’il faut investir le premier mois lorsque le bébé est allaité est bien supérieur au temps que l’on doit investir pour une alimentation au biberon par contre ensuite ça s’inverse largement.

L’allaitement prend beaucoup moins de temps et rend la vie de famille beaucoup plus facile. Il n’y a rien à préparer, rien à chauffer et on peut très facilement prévoir des sorties.

Peut être que votre compagne a du mal à communiquer là dessus, peut être tout simplement c’est l’instinct et qu’elle ne peut pas vous l’expliquer avec des mots, parce que chez elle c’est automatique.

Et pour vous, qui êtes un homme c’est peut être un peu moins compréhensible.

Concrètement les hormones qui permettent à l’allaitement de se mettre en place, sont présentent de manière abondante dans les premières semaines.

Donc c’est bien durant le premier mois que la maman doit y consacrer beaucoup de son temps. Le résultat recherché c’est une bonne production de lait, pour que cela suffise à nourrir entièrement le bébé. Ensuite on va économiser du temps et la vie devient très facile.

Il y a vraiment une communication particulière entre la maman et le bébé, puisque le bébé demande a téter très souvent durant ce premier mois. Et ce n’est pas une erreur puisque c’est en tétant beaucoup qu’il va stimuler les seins de sa maman.

Les seins de la maman ont besoin de cette succion fréquente pour produire du lait. C’est pour ça qu’il faut soutenir votre compagne dans sa démarche : donner le sein souvent et éviter les sucettes ou les biberons. Surtout dans cette période.

Le bébé ne peut pas téter le biberon ou la sucette de la même manière qu’il tète le sein.

Si on perturbe le bébé pendant ce temps, le premier mois, qui est un mois où il apprend, on risque de ne pas bien installer la lactation.

Il y a toujours des gens qui disent que ça ne change rien, qu’on peut donner une sucette ou des biberons le premier mois. La réalité c’est que cela peut de manière insidieuse entrainer une baisse de la lactation, mais cela peut aussi entrainer des crevasses, des engorgements, voir même des mastites (fièvre, douleurs).

Les bébés ont besoin d'être en sécurité

Le besoin de contact du bébé est très important. Vous pouvez bercer votre bébé pour soulager votre compagne

Est ce qu’il est dans votre intérêt de rallonger le temps de rodage de l’allaitement ?

Probablement non car cela va épuiser votre compagne.

Créer le doute sur le choix fait, entraine des discussions sans fin. Il vous sera bien plus simple de profiter ensuite d’une situation détendue où chacun a sa place et où vous pourrez facilement aider votre compagne.

Je vous invite vraiment à lire la suite de cet article car là je vais vraiment vous donner des solutions, car je vous le répète des solutions existent.

Imaginez qu’en appliquant les solutions que je vais vous donner, votre vie redevienne normale. Que vous puissiez à nouveau dormir avec votre compagne sans problème, que vous compreniez les besoins de bébé, que vous compreniez les réactions de votre compagne.

Imaginez que vous puissiez récupérer de la fatigue, que vous puissiez participer à la vie de bébé, comprendre pourquoi il pleure. Vous seriez sans doute bien plus heureux.

cela ne vous semble pas possible ? Et bien laissez moi vous dire que vous vous trompez, 80% des problèmes que vous avez peuvent se régler.

Daniel à rencontré les même problèmes que vous et a trouvé des solutions

« Quand j’ai compris que la seule chose que j’avais à faire c’était de la soutenir et de la relayer entre les tétées, les choses se sont apaisées. Je lui ai fait confiance, je gérais la surveillance des urines et des selles parce que dans l’allaitement c’est un poste stratégique qui permet de savoir si le bébé a assez mangé au sein. La nuit j’avoue ne pas m’être trop réveillé, nous avions opté pour un petit lit à côté du nôtre. Pendant mon congé j’ai par contre pris en charge bébé tous les matins après la tétée du réveil et nous passions deux heures ensemble pendant que ma compagne prolongeait sa nuit. Une fois le premier mois de surveillance de Tristan passé, et la lactation de ma compagne lancée, l’allaitement est vraiment devenu une évidence et je suis fier d’avoir pu apporter mon soutien et d’avoir contribué à ce merveilleux résultat. »

3 conseils à appliquer maintenant pour trouver votre place dans l’allaitement

Voila je vais vous expliquer par rapport à trois problèmes précis ce que vous pouvez faire :

Quand vous prenez bébé dans vos bras il se met à pleurer

D’abord comprenez que bébé utilise les pleurs pour manifester différents besoins comme la faim mais aussi, la solitude, l’inconfort, la douleur, le besoin d’être changé, le besoin de contact, le besoin de dormir et bien d’autres encore.

Il y a différents pleurs, au début c’est difficile de reconnaitre les pleurs de bébé. Dans certains cas, il est inutile de le rendre à sa mère, il suffit de le bercer ou de lui changer sa couche, de lui masser le ventre pour le soulager.

Dans ces moments prenez votre rôle de père, bercez votre bébé, changez lui sa couche, aidez le à s’endormir, rassurez le.

Participez à un atelier de portage pour apprendre à porter votre bébé est une bonne idée car les bébés ont vraiment besoin de contact et un bon porte bébé physiologique (ou une écharpe bien mise) peut vraiment vous aider.

Comprenez que les bébés ont besoin de beaucoup de contact et que pour la maman parfois la fin de journée est difficile, elle préfèrerait pouvoir passer quelques instants avec elle même. Ne prenez pas son refus de vous prendre dans les bras comme un rejet qui vous est adressé mais plutôt comme un besoin de non contact, un trop plein de contact.

Prenez le bébé contre vous, donnez lui du temps, faites du peau à peau et laissez votre compagne prendre un peu de temps pour elle. Elle sera beaucoup plus détendue ensuite.

Comprenez que chacun de vous a besoin de câlins et de contact, mais pour la maman il y a des moments d’overdose de contact avec le bébé et qu’elle est ravie que vous la relayiez.

On pourrait aussi apprendre à bébé à s’en passer mais ce serait une erreur,  les bébés ont besoin de se sentir rassurés et c’est ainsi qu’il deviennent autonomes et confiants.

apprendre à reconnaitre les besoins de bébé

Jeune papa, apprenez à reconnaitre les besoins de votre bébé, tous les pleurs ne sont pas des pleurs de faim

Bébé ne dort pas la nuit

les bébés ne dorment absolument pas comme les adultes. Leurs cycles de sommeil sont plus courts et ils ne se rendorment pas tout seuls entre deux cycles de sommeil comme nous.

Nous aussi nous nous réveillons la nuit, parfois même nous faisons un petit tour aux toilettes ou nous buvons un verre d’eau mais généralement en silence.

Pour le bébé qui ne sait pas que ses parents existent toujours, puisque les bébés n’ont aucune mémoire de notre existence lorsqu’ils ne nous voient plus, c’est bien différent.

Donc quand bébé se réveille il hurle pour que ses parents viennent le rassurer. Bien sûr les 4 premiers mois le bébé a besoin de manger souvent, le jour comme la nuit, donc les réveils de nuit sont souvent des réveils de faim.

A ce propos sachez que les réveils de nuit ne seront pas moins fréquents si le bébé mange plus épais le soir, c’est une technique qui ne marche simplement pas. Tout au plus elle risque de rendre le bébé obèse plus tard ce qui est dommage puisque l’allaitement permet de prévenir l’obésité.

Bébé dormira plus longtemps lorsque son cerveau sera mature. Suggérer que le lait de votre compagne n’est pas assez nourrissant n’est pas recommandé. Votre compagne a besoin de soutien et non de défiance.

Par contre la maman a un sommeil qui change durant la grossesse, d’ailleurs elle se réveille plus fréquemment, vous l’avez sans doute remarqué.

En fait son sommeil change, elle va dormir comme son bébé. Ce qui fait que généralement elle se réveille en même temps que son bébé pour les tétées de nuit.

Ce qui n’est pas votre cas, vous vous en doutez. je vous dis ça pour vous expliquer que partager les nuits avec un biberon de complément n’est pas forcément la méthode la plus adéquate. Finalement la nature est bien faite.

Donc en pratique :

• vous savez que les bébés doivent dormir dans la chambre des parents au moins les 6 premiers mois pour réduire le risque de mort subite du nourrisson et ce indépendamment du fait qu’ils sont allaités ou pas

• la mère se réveille dans de meilleures conditions et peut allaiter sans bruits et se rendormir facilement (les hormones y sont pour beaucoup)

Il suffit d’organiser la chambre en conséquence, une petite nacelle à côté du lit ou bien un petit lit arrimé au grand lit pour que maman puisse facilement répondre aux besoins de bébé.

Plus de sommeil pour tout le monde et donc une maman plus patiente et plus détendue.

Le sommeil de toute la famille est préservé

le bébé devrait dormir dans la chambre de ses parents, surtout les premiers mois

Charles, papa de 3 enfants, tous allaités témoigne :

« ma femme ne s’est jamais réveillée pour nos enfants. C’est donc moi qui me levais la nuit pour mettre le bébé au sein, lui faire faire son rot et le recoucher. Je ne m’étais pas imaginé que cela pouvait se passer ainsi mais ma femme a un sommeil de plomb »

jeune papa : comment gérer les nuits

Les bébés ne dorment pas comme les adultes. Les réveils de nuit les 4 premiers mois sont des réveils de faim.

Comment nourrir un bébé allaité

Donner le sein est la méthode la plus rapide pour nourrir un bébé. Rien à préparer, chauffer et laver.

Les papas ne produisent généralement pas de lait, en principe la dopamine bloque la sécrétion de prolactine, sauf dans certains cas.

Cela ne vous empêche pas de nourrir bébé lorsque votre compagne a besoin de repos ou lorsqu’elle s’absente. Mais l’usage du biberon ne doit pas être envisagé pendant au moins tout le premier mois.

Il existe plusieurs dispositifs extrêmement simples d’utilisation pour nourrir un bébé allaité sans modifier la succion et donc sans perturber l’allaitement au sein.

Il suffit alors a votre compagne de tirer un peu de lait avec un tire lait et de le mettre au réfrigérateur. La conservation du lait maternel au réfrigérateur est très facile. Si elle souhaite faire un peu de stock d’avance on peut aussi congeler le lait.

Vous pouvez donc parfaitement nourrir votre bébé et soulager votre compagne.

Gardez juste en mémoire que tirer le lait est un travail supplémentaire pour la maman et que si elle est présente et disponible elle a plus vite fait de donner le sein.

Voilà, je vous ai donné trois solutions pour devenir un papa expert en allaitement et accompagner votre compagne de manière bienveillante et constructive. Si vous souhaitez aller plus loin je vous invite à vous inscrire

Pour vous inscrire gratuitement au cours, cliquez ici : Je m’inscris


Partagez cet article avec vos amis :
  • 28
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.