Partagez cet article avec vos amis :
  • 7
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Certaines mamans donnent le sein…

Certaines mamans choisissent de donner le sein, d’autres de donner leur lait

Et d’autres donnent leur lait maternel, mais sans mettre leur bébé au sein.

Est ce que c’est la même chose de donner le sein ou de donner son lait au biberon ?

Certaines de vos amies n’ont pas réussi à donner le sein à leur bébé et ont fait ce choix en désespoir de cause.

Mais il y a aussi les mamans qui n’ont pas souhaité mettre leur bébé au sein.
Et si c’était plus simple de nourrir votre bébé avec du lait maternel tiré ?
Est ce que cela vous permettrait mieux de savoir ce que votre bébé prend ? On de faire participer facilement le papa ?

Vous êtes enceinte et vous vous posez ces questions ? Rassurez vous, vous n’êtes pas la seule

Lisez cet article, il est fait pour vous,

Donner le sein

Donner le sein à votre bébé c’est bien plus que de lui donner de la nourriture.

Parce qu’allaiter c’est aussi bercer dorloter, calmer, discuter avec bébé. Les tétées au sein sont de grandes conversations entre vous et votre bébé.

Des moments d’échanges intenses.
Sauf la nuit, là c’est juste LE moyen de remplir un petit estomac, de la manière la plus rapide et avec un minimum d’énergie avant que toute la maisonnée ne soit réveillée.

Les bébés ont besoin de contact étroit avec leurs parents.

Pour se sentir en sécurité et grandir en confiance. Plus ce besoin de sécurité est satisfait et plus votre bébé sera en confiance pour découvrir le monde et apprendre de nouvelles choses. C’est en quelque sorte un investissement.

Donner le sein c’est aussi laisser votre bébé décider de boire, de manger ou de se rassurer. Finalement quel que soit le besoin, votre tout petit saura prendre ce dont il a besoin à votre sein. Vous n’avez pas besoin de savoir, bébé sait.

C’est donc une façon intuitive de materner votre bébé.

D’ailleurs c’est votre bébé qui crée le lait en tétant beaucoup durant les deux premières semaines. C’est lui qui va programmer votre lactation.

Je vais d’ailleurs sans doute vous étonner : votre lactation n’augmente pas entre la fin du premier mois et les six mois de votre enfant. Le début est donc décisif et contrairement à la croyance populaire vous avez peu de temps pour réussir ou rater votre lactation.

Savez vous que votre lait est légèrement différent selon que vous avez un bébé fille ou un bébé garçon ?

Petit garçon ou petite fille, le lait s’adapte au sexe du bébé

Le lait maternel : une protection

Votre lait contient aussi plein d’anticorps qui vont protéger votre bébé des virus et bactéries qui pourraient le rendre malade.

Le système immunitaire de votre bébé n’est pas totalement efficient avant ses deux ans. Il ne se met en route que vers les 4 mois de votre bébé.

C’est d’ailleurs pour ça que certaines mamans sont déçues lorsqu’elles arrêtent d’allaiter aux 3 mois du bébé. Le quatrième mois est souvent très agité parce que le bébé ne profite plus des défenses du lait de sa mère et qu’il ne peut encore pas lutter tout seul.

C’est donc bien vos anticorps qui vont protéger votre bébé. Bien sûr seulement contre les maladies contre lesquelles vous avez fabriqué des anticorps vous même.

C’est aussi la raison pour laquelle votre bébé ne sera peut être pas enrhumé ou très faiblement si vous l’êtes. Parce que vous fabriquez des anticorps pour vous défendre et vous livrez, en temps réel dans votre lait, les défenses nécessaires à votre bébé.

Le lait maternel protège le bébé des maladies

Donner le sein protège différemment :

Au moment de la tétée, la salive de votre bébé est analysée par votre sein (un peu de salive rentre dans votre mamelon) et votre sein fabriquera spécifiquement les anticorps nécessaires pour protéger votre bébé et les livrera à la prochaine tétée.

C’est vraiment du sur mesure. Et c’est magique, incroyablement efficace.

En lisant ces lignes vous vous dites peut être que finalement le plus simple ce sera de donner le sein à votre bébé. Et vous avez raison, si vous pouvez le faire, ce sera le plus simple.

Est ce que c’est facile de savoir si le bébé mange assez au sein ? Parce que le sein n’est pas gradué. Oui parce qu’il existe une échelle de mesure tout à fait fiable pour les bébés au sein Lisez cet article 

Allaiter bébé sans le mettre au sein

Vous vous demandez peut être pourquoi certaines mères ne mettent pas leur bébé au sein et font ce que l’on appelle du tire allaitement ? Elles tirent leur lait pour le donner via un biberon à leur bébé.

Dites vous que l’allaitement ce n’est pas tout ou rien.

Cependant le tire allaitement n’est pas un phénomène de mode. C’est la meilleure solution lorsque l’allaitement au sein n’est pas possible.

Pour votre bébé le meilleur lait c’est le vôtre au sein directement. Si cela n’est pas possible, le vôtre tiré (au tire lait généralement). Puis, en cas d’impossibilité, celui d’une autre mère (lait de donneuses). Et en dernier recours du lait artificiel (préparation pour nourrissons).

Le tire allaitement peut être un choix :

Certaines mères ne peuvent pas donner le sein. Parfois la simple idée de mettre leur sein dans la bouche de leur bébé les rend malades. Elles ne peuvent pas l’imaginer.

Mais elles ont vraiment envie que leur bébé bénéficie de leur lait.

Chaque femme a un rapport à son corps qui lui appartient. Certaines mamans tenteront la mise au sein directe pour le second bébé, lorsqu’elles auront pu cheminer d’avantage.
D’autres pas.

Dites vous que c’est ok. Chaque maman fait ce qui est le mieux pour elle et n’a pas à se justifier. Rapprochez vous d’une consultante en lactation qui pourra vous aider à organiser vos tirages du lait de la manière la plus souple et pratique possible.

Le tire allaitement peut être un choix ou une nécessité.

Le tire allaitement lorsque le bébé ne peut pas téter :

Certaines mères choisissent de faire du tire allaitement parce que donner le sein est impossible.
Cela peut être votre cas si votre bébé nait prématuré et qu’il est trop immature pour pouvoir téter tout de suite.
C’est aussi un moyen de fournir son lait pour un bébé malade, un bébé qui souffre d’une malformation.

Chaque fois que votre bébé est incapable de téter. Dans ce cas il est temporaire.

Le tire allaitement non désiré :

Parfois l’allaitement démarre mal, les crevasses surviennent rapidement et les mises au sein sont un supplice. Rien qu’à l’idée de la prochaine tétée vous êtes trempée de sueur et tremblante.

Dans certains cas le bébé a du mal à s’accrocher au sein et vous en déduisez qu’il ne veut pas de votre sein.

Dans d’autres cas votre entourage vous stresse tellement avec des questions : est ce que tu es sûre qu’il a assez de lait ? Vous culpabilisez : « le papa est exclu de la relation ». Que finalement vous vous dites peut être que vous feriez mieux de tirer votre lait pour régler tout ça ?

Ce ne sont que quelques exemples, il y en a bien d’autres et ce ne sont pas les bonnes raisons pour choisir le tire allaitement. Avant de vous résoudre à « passer au tire lait », cherchez de l’aide auprès d’une consultante en lactation.

Toutes ces situations peuvent être réglées, surtout si elles sont prises en charge très vite.

C’est quoi le tire allaitement ?

Le tire lait allaitement implique de tirer votre lait jour et nuit pour installer et maintenir votre lactation.

C’est difficile de se réveiller la nuit pour tirer son lait.

Le tire allaitement implique aussi que vous établissiez une relation étroite avec un tire lait, et c’est compliqué d’établir une relation avec une machine ! Machine que vous devrez promener avec vous partout pour ne pas « sauter » de tirage.

Cela veut aussi dire que vous devrez connaitre sur le bout des doigts les règles de conservation du lait maternel. Y compris si vos sortez au parc en plein été et que bébé risque de prendre un repas durant la promenade ou diffère son repas.

Vous passerez du temps à jongler entre prendre soin de votre bébé et trouver le temps de tirer, car ça prend du temps (en moyenne 20 minutes par session).

En conclusion :

Le tire allaitement c’est un vrai travail. Si vous connaissez des mamans qui le pratiquent autour de vous, avant de les juger, saluez leur détermination. Celles qui tire allaitent le font vraiment par conviction, et probablement nombreuses sont celles qui auraient rêvé de donner le sein à leur bébé tout simplement. Si vous envisagez de faire comme elles, identifiez bien pourquoi vous le faites, votre pourquoi est très important. Il vous aidera à traverser les difficultés et les doutes.

Chaque allaitement, chaque couple mère enfant est unique. Tous les projets doivent être accueillis avec respect. Bien accompagnée vous pouvez vraiment faire de l’allaitement un moment unique. Un moment inoubliable dans le bon sens du terme.

Ma formation et mon expérience de consultante en lactation me permet d’accompagner efficacement les mamans. De mettre à leur disposition toutes les techniques nécessaires. Ma formation de coach et mon expérience de coach me permettent de vous guider avec respect vers la meilleure version de vous même dans cette formidable expérience qu’est la maternité.


Partagez cet article avec vos amis :
  • 7
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.