Partagez cet article avec vos amis :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le mode d’accouchement et d’alimentation influence le microbiote intestinal du bébé et certaines études montrent que :

  • les accouchements par voie vaginale
  • l’allaitement maternel exclusif
  • une alimentation complémentaire riche en fruits et légumes
  • le contact avec les animaux

Et quelques autres facteurs, favorisent la diversité bactérienne et donc un microbiote sain.

Comment l’accouchement (et l’allaitement) peuvent impacter le microbiote intestinal du bébé ?

L’accouchement :

Lorsque l’accouchement se fait par les voies naturelles, le bébé est exposé à la flore vaginale de sa maman et colonisé quasi exclusivement par les micro-organismes non dangereux de sa maman.

Par contre lorsque bébé nait par césarienne, il est principalement colonisé par les bactéries de la salle d’accouchement, c’est à dire les bactéries de la naissance (sur les murs, la peau des personnes présentes, etc).

On pense aujourd’hui que les césariennes et le non allaitement influencent négativement la flore intestinale (microbiote intestinal) du bébé. Les recherches faites sur le sujet sont de plus en plus nombreuses et leurs conclusions sont sans équivoque.

Très clairement, lors de la naissance par voie naturelle, les premiers occupants de l’intestin de votre bébé sont vos bactéries.

Elles constituent alors une flore très variée et deviennent les résidents permanents de son intestin.

L’allaitement :

On retrouve aussi dans l’intestin du bébé, des bactéries qui sont présentes dans l’intestin de sa maman et qui seraient transportées vers les glandes mamaires pendant l’allaitement.

Et le lait maternel contient des sucres spécifiques (oligosaccharides ou HMO) dont le rôle est de nourrir ces bonnes bactéries et d’empêcher les mauvaises d’adhérer aux parois de l’intestin du bébé.

Rappelons que : les bactéries qui colonisent l’intestin sont super importantes : elles participent à la digestion des nutriments, la production de vitamines. Elles stimulent le développement du système immunitaire et se défendent contre les bactéries nuisibles Elle contribuent aussi à la maturation de l’intestin.

Le lait maternel n’est pas le meilleur aliment pour bébé,
c’est simplement ce dont il a besoin pour construire son capital santé pour la vie.

 

Influence de votre microbiote sur celui de votre bébé :

Comme le microbiote de votre bébé va ressembler au vôtre, j’imagine que vous avez compris l’importance d’une alimentation saine pour vous et ce, déjà avant la grossesse. Et si vous avez été allaitée c’est encore mieux…

Des études sur l’impact de la césarienne sur le microbiote du bébé :

Une étude danoise conduite sur 2 millions d’enfants entre 1977 et 2012 a démontré que les bébés nés par césarienne développaient plus souvent des maladies comme (entre autre) l’asthme, les inflammations du système digestif, les déficits immunitaires, les maladies auto immunes, les leucémies et les arthrites juvéniles.

Une autre étude finlandaise a comparé le microbiote intestinal d’enfants de 7 ans selon qu’ils étaient nés par césarienne ou par voie naturelle. La différence était toujours visible. Il s’agit donc d’une différence qui perdure dans le temps.

Certains médecins concluent que les bactéries qui colonisent l’intestin en premier, permettent de sélectionner celles qui s’installent après. Cette première colonisation est encore détectable à l’âge adulte et contribue à diminuer le risque d’asthme par exemple.

Certaines bactéries qui favorisent l’obésité sont aussi d’avantage présentent dans l’intestin du bébé non allaité.

Ce qui est embêtant, c’est que certaines études suggèrent que donner, ne serait ce que, des petites quantités de préparation pour nourrisson modifient le microbiote intestinal du bébé.

Allaiter dès le début, un objectif qui a du sens :

Voilà pourquoi nous insistons tant pour que le choix d’allaiter d’une maman soit respecté complètement et totalement.

Pour que votre bébé ne reçoive pas de compléments de routine dans les premiers jours qui suivent la naissance.

Les compléments sont souvent donnés simplement pour avoir une belle courbe de poids le jour de la sortie de maternité. Et aussi souvent parce que vous n’avez pas mis en place les gestes simples pour que votre bébé reçoive assez de votre lait dès le début.

Voilà aussi pourquoi il est préférable de ne pas insister pour avoir une césarienne de confort.

 

Conclusion :

L’allaitement maternel a un impact réel sur la vie des bébés mais aussi des adultes qu’ils deviendront, c’est un geste d’amour qui laissera des traces pour toute la vie.

 


Partagez cet article avec vos amis :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •